dimanche 15 avril 2007

Depuis le début

Et maintenant ça suffit ! Assez voyagé dans l’espace et le temps avec mon piano volant. J’en ai bien profité, notez. J’ai traversé toutes les époques, vu tous les pays. J’ai bu à m’en faire péter la sous-ventrière du bon vin rouge le jour de la consécration de la cathédrale souterraine de Saint Emilion, mangé des citrons succulents de Damas à la cour du grand Saladin, de ces citrons qu’on appelle cédrats et dont la pulpe blanche de la peau est confite dans le miel. J’ai même admiré à Versailles au milieu des courtisans la corbeille de mariage de la Grande Dauphine.

Cette fois-ci je me pose pour de bon. J’attends patiemment devant ces bancs en vis-à-vis sur lesquels vont s’asseoir tout à l’heure mes parents. Enfin mes futurs parents. C’est là que pour la première fois leurs regards se croiseront. Comme ça je saurai tout de moi, depuis le début.



_uacct = "UA-1121645-1";
urchinTracker();>
Lien

Annuaire des blogs - Dictionnaire des reves - Annuaire féminin http://www.les-blogs.info/gestion/in.php?url_id=945

3 commentaires:

Christine a dit…

Très beau texte un peu entre rêve et réalité.
Tu demandais dans parole plurielle à quelle adresse était mon blog. Il suffit de cliquer sur christine ;-)
Bonne continuation

le rimailleur a dit…

Le cauchemard des psychanalystes..plus besoin de longues scéances sur le divan

melle e. a dit…

merci de ton commentaire sur paroles purielles...je me suis permise de visiter par ici, et je pense que j'y reviendrais...
je trouve que ce texte invite au voyage, à la découverte de l'inconnu...