mercredi 6 juin 2007

Les macarons

- Maman, tu exagères.
- …
- Ne fais pas comme si tu ne savais pas ce dont je veux parler.
- …
- Maman, Nathalie est ma femme, que ça te plaise ou non.
- …
- Sapristi, tu m’écoutes ?
- …
- Tu n’as pas le monopole de la recette des macarons au chocolat.
- …
- Elle aussi a une mère, imagine. Elle aussi a des souvenirs d’enfance.
- …
- Tu es vraiment une tête de mule. Je te préviens, si tu ne viens pas au baptême à cause de cette histoire de recette de macarons, je ne suis plus ton fils !
- …
- Maman, maman, tu ne dis rien ?
- Bon je viendrai. Mais à une condition. A ta prochaine visite, ces macarons faits avec la recette de l’autre, à condition que tu m’en donnes.


_uacct = "UA-1121645-1";
urchinTracker();>
Lien

Annuaire des blogs - Dictionnaire des reves - Annuaire féminin http://www.les-blogs.info/gestion/in.php?url_id=945

7 commentaires:

Rodrigo a dit…

Oi, achei teu blog pelo google tá bem interessante gostei desse post. Quando der dá uma passada pelo meu blog, é sobre camisetas personalizadas, mostra passo a passo como criar uma camiseta personalizada bem maneira. Até mais.

joye a dit…

Coucou Arthur, merci pour ta visite chez iowagirl, je te fais partie de mon autre blog, celui d'écriture...

J'aime ton blog ici, son look est clean, sauf pour quelques bribes d'URL qui traînent. :-)

Et j'aime beaucoup ce que tu publies sur Impromptus, bien sûr.

joye a dit…

Oups, pardon, c'est malin...essaie ici :

http://jojofrance.blogspot.com

selva a dit…

j'ai esssayé de te répondre ici, ai pu finalement envoyer mon message sur le post précédent, bizarre la technique!

Mamathilde a dit…

Bonjour, pour répondre à la question que tu as posé sur mon propre blogue, oui je lis ce que tu écris pour le coitus. Je ne commente pas souvent parce que j'arrive en retard sur la plupart des commentaires et je ne vois pas ce que je pourrais ajouter. Et je n'étais jamais venue ici, voir ton carnet personnel.

La forme ressemble étrangement au mien ;-)

farfalino a dit…

Petit moment de vie oedipienne très bien rendu.

Arthur H. a dit…

Merci Farfalino. Oedipe, on n'en a jamais complètement fini ...